Una revelació

Révélation.
Le pommier centenaire.
La mer est proche.

La mer est un mur.
J’entends crier les mouettes –
elles nous font signe.

Vent de Dieu dans le dos.
Le coup de feu qui vient sans bruit –
un rêve bien trop long.

Silence couleur de cendre.
Le géant bleu passe devant moi.
Froide brise de la mer.

Vent immense et paisible
de la bibliothèque marine.
Où je peux reposer.

Des hommes-oiseaux.
Les pommiers étaient en fleurs.
La grande énigme.


Baltiques: Oeuvres complètes 1954-2004; Tomas Tranströmer.

Cap comentari:

Publica un comentari

Digues, digues...