L'amour

«Et le silence est-il toujours tant le silence ou
un certain consentement à ceci que nous
sommes seuls, absolument, et parf o i s
profondément ensemble dans l’écoulement
des heures, ensemble avec chacun sa même
soif, installant chacun, face à face, à côté de
chacun son assiette, une invisible assiette
jumelle dont nous ne disons rien, mais dont
chacun nous attendons cet indispensable
accomplissement, l’amour, enfin. L’amour.»

Geneviève Amyot: Je t’écrirai encore demain

2 comentaris:

  1. Aquest fragment que transcrius ho consideres una veritat o una certesa. Les certeses verídiques et tomben una veritat absoluta.

    ResponSuprimeix
  2. Jo només hi veig «une invisible assiette jumelle».

    ResponSuprimeix

Digues, digues...